Historique

Créée en 1993 grâce au soutien de la municipalité, de la population de Cugy, des autorités cantonales et fédérales, de diverses associations et de personnes privées, La Fondation Echaud accueille des personnes adultes en situation de polyhandicap. Son siège se situe à Cugy, dans le canton de Vaud, sous la dénomination « Les Esserts ».

Entre 1993 et 1997, la Fondation accueille 24 personnes en internat. La capacité d’accueil est progressivement augmentée pour atteindre 28 places. Ce nombre restera inchangé pendant plusieurs années.

En 2006 un externat voit le jour, tout d’abord dans les locaux de la Grangette partagés avec Cérébral Vaud, à Lausanne, puis déplacé sur le site des Esserts.

C’est en 2007 que le premier appartement thérapeutique est crée en ville d’Yverdon-les-Bains. Un second appartement suivra en 2009, également à Yverdon-les-Bains. Ce dernier déménage un peu plus d’un an plus tard dans une villa qui sera adaptée pour répondre aux normes d’accueil de personnes avec polyhandicap.

En 2010 le site des Esserts, à Cugy, a connu un agrandissement considérable, avec un nouveau bâtiment, qui a notamment permis la création de quelques place supplémentaires, y compris la mise dans le cadre d’une Unité d’Accueil Temporaire (UAT) et d’un lieu de vie dit renforcé en soins.

Un local commercial au centre du village de Cugy est investi en 2012 par un groupe d’externat. Tandis que le Centre de Loisirs voit le jour sur le site des Esserts.

En 2013 l’ensemble des ateliers ainsi que les différents groupes d’externat sont rassemblés sous l’appellation de Centre de jour. Ce Centre de jour inclut notamment un atelier Tea-room, un atelier couture et une ludothèque ouverts sur l’extérieur.

Par la suite, cette prestation a été amenée à évoluer pour n’englober au final que les groupes de personnes accueillies en journée et en semaine uniquement (accueil de jour/externat). Les ateliers de développement personnel (ADP) restent rattachés au secteur de l’hébergement (internat) sur le site de Cugy, au même titre que les différentes prestations de thérapies (physiothérapie, ergothérapie, art-thérapie).

En 2014, les 4 places d’accueil temporaire (UAT) que propose la Fondation n’y occupent plus un lieu spécifiquement défini, mais sont réparties dans les différents lieux de vie, afin de permettre la création, dans la structure d’hébergement, de 4 places pour des résidants dits vieillissants, vivant déjà à la Fondation. Cette unité est également prévue pour l’accompagnement en soins palliatifs et fin de vie des personnes accueillies à la Fondation.

Dans la seconde moitié de l’année 2014, le Centre de Jour voit sa capacité augmenter, passant ainsi de 14 à 18 externes, dont 4 sont reconnus comme présentant, en plus des critères habituels qualifiant les personnes accueillies au sein de la Fondation, des troubles du spectre de l’autisme (TSA). Il existe alors 3 lieux d’accueil différents dans cette structure, toutes désormais sises sur le site de Cugy.

A fin 2015 cependant, le Centre de Jour dans son intégralité déménagera dans de nouveaux locaux situés au Mont-sur-Lausanne, devenant ainsi une structure à part entière, clairement distincte de la prestation d’hébergement.

Aujourd’hui, la Fondation Echaud propose jusqu’à 70 places sur l’ensemble de ses structures. Elle fait malgré ses un peu plus de 20 ans d’existence encore un peu figure de jeune institution dans le paysage des grands établissements socio-éducatifs vaudois. Malgré cela, le chemin parcouru par l’institution depuis sa création est déjà conséquent, lui permettant de s’approcher toujours un peu plus d’une certaine forme de maturité, celle-ci ne devant pas être considérée comme une fin en soi, mais bel et bien comme un processus évolutif constant, offrant surtout des prestations toujours plus adaptées aux personnes qu’elle accueille déjà, mais également à celles qu’elle accueillera dans le futur.