Projets et développement

Comité éthique

« L’éthique est le travail que je consens à faire sur le terrain, par le dialogue avec les autres pour réduire, autant que faire se peut, l’inévitable écart entre nos pratiques effectives et nos valeurs affichées ainsi que pour cultiver ensemble la convivialité de tous. »

Nécessité d'un Comité d'éthique dans la vie d'une Institution socio-éducative :


Dans la vie d'une Institution, il faut des règles pour faciliter la convivialité des personnes qui y interagissent. Lorsqu'il y a trop peu de règles, en effet, nul ne sait trop bien à quoi s'attendre de la part des autres. En revanche, trop de règles bloquent la vie en la rendant tracassière et formaliste. L'éthique concrète cherche un judicieux équilibre entre trop et trop peu de règles. Et pour ce qui concerne l'application de ces règles, elle cherche la voie du bon sens, le chemin de la "bonne foi" (comme dit la constitution fédérale suisse) c'est-à-dire la préséance du respect de la raison d'être de la règle sur l'application mécanique de la lettre de la règle. Cette recherche n'est fructueuse que dans le dialogue entre personnes qui tout à la fois connaissent bien l'Institution et bénéficient de ce minimum de formation éthique qui leur apporte un langage commun pour mener à bien les discussions nécessaires. Telle est la mission d'un Comité d'éthique dans la vie d'une Institution socio-éducative.


Jean-François Malherbe (1950-2015)


Docteur en philosophie de l'Université catholique de Louvain et en théologie de l'Université de Paris, il a contribué à la création du Comité d'éthique de la Fondation Echaud. Il a publié de nombreux ouvrages d'éthique et de philosophie. Successivement professeur aux universités de Louvain (Belgique), Montréal, Sherbrooke (Québec, Canada), il a également été titulaire de la Chaire de philosophie morale de l'Université de Trente (Trento, Italie). Il fut également formateur à l'Institut Améthyste à Grange-Marnand (Suisse), professeur à l'École supérieure en éducation sociale de Lausanne. Il a assumé la Présidence du Comité d'éthique de la Police municipale de Lausanne et a animé de nombreux séminaires et sessions de formation en Belgique, en France, en Italie, au Québec et en Suisse. (photo)